Capture d_écran 2017-09-08 à 17.06.52Depuis le 1er octobre 2015, l’Association MIGRENS a mis en place à l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm un programme d’accueil en faveur d’étudiant.es qui, ayant dû interrompre leur parcours pour prendre la route de l’exil, souhaitent poursuivre leurs études supérieures en France. Le Programme Etudiant Invité (PEI-ENS) comptera pour la rentrée 2017 trente participant.e.s, qui bénéficieront de cours de français dispensés par des élèves de l’Ecole, de l’accès aux infrastructures de l’Ecole, d’une aide aux transports et de l’accès à la cantine le midi, ainsi que des activités culturelles et sportives. Il repose sur un système de trinôme : un binôme avec un étudiant de l’ENS, et un tutorat avec un professeur, complété par un soutien linguistique assuré par le tandem. L’objectif du PEI-ENS est de permettre aux étudiant.e.s de réintégrer le milieu universitaire et de s’orienter vers des formations diplômantes ou professionnalisantes en correspondance avec leurs projets, mais aussi de créer un lieu de sociabilité, de partage, et de soutien aux droits des personnes en exil.

Comment est né le PEI ?

Le 2 juin 2015, après l’expulsion violente du camp de réfugié.e.s du métro La Chapelle à Paris par les forces de police, commence une errance difficile dans le 18ème arrondissement de Paris pour des centaines de migrant.e.s, venu.e.s en France pour trouver asile. Jour après jour, expulsion après expulsion, des dizaines puis des centaines de citoyen.ne.s se mobilisent pour soulager le quotidien des réfugié.e.s et lier amitié à leurs côtés. Sur les tables des Jardins d’Eole, sur les pavés de la Halle Pajol, puis sous le préau du Lycée désaffecté Jean Quarré, des cours de français s’organisent. La demande est grande, la motivation des apprenant.e.s est certaine, et un groupe de professeur.e.s improvisé.e.s se constitue, dont plusieurs élèves de l’ENS, éprouvant sur le tas les difficultés de l’apprentissage du Français Langue Etrangère, discutant et nouant une confiance nouvelle avec ceux et celles qui souhaitent trouver refuge  en France.

De ces rencontres apparait cette évidence: parmi tous ceux que nous croisons chaque jour, nombreux sont les étudiant.e.s qui n’ont pas accès à des cours et à la possibilité de rejoindre leurs études. De simples discussions – sur Nietzsche et Spinoza, sur la géopolitique de la Corne de l’Afrique, sur le rêve de poursuivre des études avortées d’ingénierie civile – naît le projet d’un programme spécifique, dédié à la reprise d’études et centré sur l’apprentissage rapide du français, qui refuserait de distinguer entre les statuts administratifs de ses bénéficiaires. C’est cette première intuition qui s’est mise en œuvre, jusqu’à constituer l’équipe d’organisation du PEI aux premiers jours de la rentrée 2015. Avec le concours et le soutien de l’Administration de l’ENS, le PEI a pu voir le jour en octobre 2015.

Avec le collectif RESOME, apparu dans la foulée de la rentrée 2015, nous nous efforçons d’activer le droit à l’accès aux études des personnes exilées, en nous organisant entre collectifs d’étudiant.e.s, à Paris et en France.

Pour en savoir plus sur le RESOME: www.resome.org


PEI is a program which aims to welcome and support foreign students (whether refugees or asylum seekers). The goal is to teach french during one year and to accompany you in your project of study.

The participation gives access to:

  •  A “visiting student” card that grants access to the ENS, its library, its campus, including sports facility.
  • Intensive french classes taught by students from the ENS, after they have received appropriate training.
  • Every class and seminary of the school as a visiting student (no degree or credit). The ENS provides classes in: philosophy, litterature, biology, mathematics, history, physics, sociology…
  • A material support (a “welcome kit” with notebooks, pens etc., five free lunch tickets by week for the student restaurant, and a support for public transport)
  • The possibility to participate to the creation of seminaries or lectures with the other students of the school.
  • Some specific activities: theater, museum tours, etc.

Be sure to acknowledge:

  • PEI does not grant diplomas or degrees, but we can advise you if you want to access to a degree course. Also, certificate of participation are provided.
  • PEI cannot influence your application for asylum.