Quel bilan et quelles perspectives pour le PEI?

En septembre 2016, un groupe d’étudiant.e.s de l’Ecole normale supérieure présentait à la direction un projet : l’ouverture d’un programme spécifique d’apprentissage du français et d’accompagnement dans la reprise d’études et dans l’orientation d’étudiant.e.s exilé.e.s. C’était un pari, que des dizaines de personnes, de nationalité, d’âge et de parcours différents – direction et élèves, exilé.e.s et soutiens – ont tenu. Ce sont 40 personnes, au total, qui ont accédé à des cours de français dispensés par des bénévoles, et intégré la vie de l’Ecole. Nous nous sommes, tous ensemble, lancés dans un travail pédagogique et dans une véritable expérience politique, et avons affirmé la nécessité de la reconnaissance de la qualité d’étudiant.e, d’apprenant.e, par delà les catégories arbitraires du droit des étrangers.

A l’heure de la clôture de cette année scolaire, et au moment où les étudiant.e.s invité.e.s se préparent à passer leur examen certifiant l’acquisition d’un niveau de français (le DELF) pour le 20 juillet 2016, nous souhaitons vous informer des nouveautés du programme pour la rentrée 2017, avec, notamment, son inscription dans le département ECLA et l’intervention des professeurs de FLE dans les cours de français, ainsi que la possibilité d’obtenir une validation dans le cadre du diplôme de l’ENS pour les bénévoles FLE. Nous avons voulu dresser le bilan de cette première année inédite, pourtant difficile à résumer.

I. BILAN DU PEI A L’ENS

Le PEI est difficile à chiffrer. Ses résultats, ce sont d’abord les conversations que nous tenons avec les étudiant.e.s invité.e.s, les choses que nous avons apprises, la communauté de solidarité que nous avons formée, les effets que sa création a produit sur d’autres établissements (avec la création de programmes) ; c’est aussi la revendication que nous avons exprimée, et que désormais des centaines de personnes osent prononcer : celle du droit fondamental à l’accès à l’éducation et aux études, sans condition de nationalité ni de statut administratif.  Le découragement a parfois pointé, chez les profs bénévoles comme chez les étudiant.e.s, et le sentiment d’impuissance s’est souvent fait sentir: il est arrivé que le PEI soit désorganisé et que soyons désarmé.e.s face aux difficultés rencontrées par les étudiant.e.s invité.e.s. Toutefois, en ce mois de juin 2016, nous sommes  conscient.e.s d’avoir fait quelque chose de dérisoire et d’essentiel à la fois, qui a un sens dans notre École, et qui, encore, soulève l’enthousiasme et apporte de la joie.

a)    Quelques chiffres

  • 40 personnes ont bénéficié de la carte « étudiant invité » et des cours de français à l’ENS, dont 35 hommes et 5 femmes.
  • Plus de 120 personnes (étudiant.e.s et élèves binômes ou tandems linguistiques, professeur.e.s tuteurs ou tutrices, personnel de l’ENS, et professeur.e.s volontaires en FLE) ont participé, de près ou de loin, au Programme Etudiant Invité, dont 7 dans le bureau administratif.
  • Une dizaine de visites culturelles ont été organisées par le pôle « activités culturelles PEI ».
  • Cinq conférences se sont tenues : deux formations juridiques sur le droit des étrangers par Jean-Louis Halpérin et Serge Slama ; une conférence en partenariat avec le laboratoire LATTICE sur l’intégration linguistique des migrant.e.s adultes, par Monsieur Beacco, membre du Conseil de l’Europe, ainsi que deux conférences thématiques sur le Soudan, avec des étudiants du programme.
  • Environ 1200 heures de FLE dispensées, tous niveaux confondus !

Niveaux de DELF prévisionnels des EI :

Capture d’écran 2016-06-23 à 19.46.41

b)    Les activités mises en place

Les activités menées par les personnes engagées dans le PEI ont été diverses. En voici un recensement non exhaustif :

  • Cours de FLE, quasiment quotidiennement (dont le week-end) pour 4 groupes de niveau; DELF blancs, corrections des copies, suivi des élèves sur des pads (système à revoir pour l’année prochaine?)
  • Accompagnement linguistique par des tandems
  • Accompagnement personnel par des binômes, dont sont nées des amitiés et des rencontres
  • Activités culturelles : visites de la Basilique Saint-Denis, du Louvre, du Musée d’Orsay; spectacles à l’Opéra…
  • Ateliers de théâtre hebdomadaires par l’association « Visa Culture »
  • Conférences, journée thématique, concert…
  • Démarches juridiques et orientation, contacts avec l’OFII et les centres d’hébergement, négociations avec les pouvoirs publics (contre l’hébergement directif notamment)
  • Inscription des EI au bureau des Sports (et au Bureau des Arts l’année prochaine !)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

II. AU DELÀ DE L’ENS: LES OUVERTURES DE PROGRAMMES DANS LES ÉTABLISSEMENTS DU SUPÉRIEUR ET LA FONDATION DU RESOME

Dès la constitution du projet PEI, ses organisatrices et organisateurs ont participé à l’élaboration d’un projet complémentaire : la création d’un collectif inter-établissement,  lieu à la fois de partage d’informations et de pratiques, mais aussi de revendications et de négociations politiques, afin de modifier durablement les conditions de l’accueil en France via l’accès à l’apprentissage du français et à l’enseignement supérieur. En mars 2016, le RESOME (Réseau Etudes Supérieures et Orientation des Migrant.e.s et des Exilé.e.s) s’est créé, autour de la publication d’une tribune dans le journal Libération : « Ils ferment leurs frontières, ouvrons nos écoles ».

Le RESOME souhaite favoriser la création de programmes d’intégration et d’accompagnement dans le système universitaire français, ainsi que d’associations et collectifs d’apprentissage du Français Langue Etrangère pour toutes et tous. Nous partageons des conseils et des informations sur la reprise d’étude des migrant.e.s, débouté.e.s, sans-papiers, réfugié.e.s et demandeu.rs/euses d’asile. Notre travail s’inscrit sur le terrain de la lutte pour les droits des migrant.e.s et réfugié.e.s, en contact avec les associations et collectifs de soutien. Pour définir les modalités et les priorités de notre action, nous nous concentrons sur les besoins et revendications des personnes concernées elles-mêmes. Depuis le départ, les membres du RESOME œuvrent pour la reconnaissance de la qualité d’étudiant et d’apprenant des personnes en exil, plutôt qu’à leur identification sur les critères arbitraires que sont les statuts juridiques. Pour le RESOME, là n’est pas un défi lancé à la charité individuelle et au volontarisme. La charge revient aux institutions, et notamment aux institutions éducatives (écoles, universités, bibliothèques, lieux de formations) de produire les conditions de l’inclusion des personnes – c’est-à-dire, de leur reconnaissance et du développement de leurs projets. C’est pourquoi, avec détermination, nous créons et favorisons les programmes, associations et initiatives dans les institutions de l’enseignement supérieur.

Pour en savoir plus : www.resome.org

Les programmes qui se sont créés depuis octobre 2016 :

  1. Programme Etudiant Exilé à l’EHESS
  2. Programme Etudiant Invité à l’ENSAD
  3. Programme non diplômant à Paris 7
  4. Collectif Welcome Nanterre à Paris 10
  5. Programme à la FEMIS
  6. Association Infléchir à Paris IV
  7. Association Voyage au Bout de la 11
  8. Collectif RUSF à Paris 8 autour d’un DU de langue française
  9. Convention de stage avec l’ENSCI
  10. Programme à Paris I pour la rentrée 2016
  11. Association Agro Migrateurs et son programme à Agro Paris Tech pour la rentrée 2016
  12. Programme aux Ponts et Chaussées pour la rentrée 2016

III. LE PEI À LA RENTRÉE 2016

a) Quelles perspectives ?

 Le programme pédagogique n’a pas encore été validé par la direction, et les discussions avec ECLA sont toujours en cours. Le projet est donc prévisionnel.

La rentrée aura lieu dès le début du mois en septembre, en même temps que tous les autres étudiant.e.s de l’Ecole. Contrairement à l’année 2015, où nous avions commencé avec un groupe de 15 personnes qui s’était progressivement agrandi, 40 personnes seront d’emblée inscrites au PEI et réparties en groupes de niveau (dont, bien entendu, plusieurs personnes arrivées en cours de route l’année dernière, ou qui n’ont pas encore pu trouver d’orientation diplômante, et qui recommenceront la rentrée avec nous).

La réunion de présentation pour les bénévoles aura lieu le 9 septembre à l’ENS.

La rentrée des étudiant.e.s invité.e.s aura lieu le 6 septembre (à confirmer).

Les EI (étudiant.e.s invité.e.s) auront accès au stage de FLE dédié aux étudiant.e.s internationaux/ales, dès la rentrée, afin de commencer par des cours intensifs (à partir du 8 septembre). Les cours de FLE commenceront à partir du 26 septembre. Le planning prévisionnel de la semaine devrait être le suivant, même si des aménagements sont encore à faire :

Capture d’écran 2016-06-23 à 20.41.54

Pour les élèves et étudiant.e.s inscrit.e.s au diplôme de l’ENS (désormais obligatoire), la participation au cours de FLE sera validable au titre d’ « enseignement de découverte ». Elle permettra, plus encore que cette année, de faire l’expérience d’un véritable projet pédagogique encadré par les professeures de FLE du département ECLA de l’ENS, qui assureront le suivi (normalement une fois toutes les deux semaines) des bénévoles ainsi que des EI.

Les étudiant.e.s invité.e.s seront désormais soumis.e.s à une obligation d’assiduité afin d’éviter les rythmes très hétérogènes d’avancée des groupes que nous avons connu cette année. En effet, l’absentéisme a été un problème, et beaucoup de personnes, EI et profs, ont souhaité l’instauration d’un véritable règlement, clairement établi à la rentrée. Nous demanderons, au bout de plusieurs absences non justifiées, à rencontrer l’EI concerné afin de faire le point avec lui sur sa participation au programme, s’il a des problèmes personnels l’empêchant de poursuivre les cours afin de les résoudre, ou s’il ne souhaite tout simplement plus venir.

L’un des points négatifs du PEI cette année a été le sentiment, pour certain.e.s EI, de n’être pas assez intégré.e.s à la vie de l’école, à la vie étudiante. Nous essaierons de mieux faire à la rentrée :

  • Faire une véritable « rentrée de classe », avec un accueil digne de ce nom et une présentation du programme, de son règlement et de l’Ecole.
  • L’inscription dès la rentrée au BdS et au BdA, qui proposera d’ailleurs des places spécifiques pour les EI pour certains spectacles.
  • L’invitation à participer plus régulièrement aux commissions d’organisation du PEI.
  • La possibilité d’avoir plus accès à des moments de découverte culturelle sur la France (à la demande des EI) : cours d’histoire et civilisation, sorties culturelles, documentaires et films, mais aussi fêtes…

b) Comment s’engager ?

Comme cette année, différentes modalités d’engagement (non exclusives bien entendu) seront possibles :

  • Devenir binôme d’un.e étudiant.e invité.e
  • Devenir tuteur/tutrice d’un.e étudiant.e invité.e
  • Faire un tandem linguistique avec un.e étudiant.e invité.e
  • S’engager à faire des cours de FLE hebdomadaires
  • Organiser le programme

L’organisation du PEI se fera désormais par commission, afin de faciliter l’engagement et l’arrivée de nouvelles personnes dans l’organisation. Voici les différents pôles où vous pourrez vous inscrire et proposer vos idées :

Commission Pédagogique:

But de la commission:

  • Organisation des cours de FLE
  • Gestion du Planning des cours
  • Coordination des professeur.e.s FLE
  • Gestion du matériel de FLE (manuels, fournitures)
  • Organiser le DELF

Référents :

Pour l’année 2015-2016 : elise.braud@ens.fr; laetitia.basselier@ens.fr; thomas.bleton@ens.fr; chloe.kaczmarek@ens.fr

Pour l’année 2016-2017:  Des professeurs d’ECLA prendront en charge la majeure partie de l’organisation du FLE.

Commission Logistique :

  • Gérer les relations avec le Service Logistique (validité des cartes, tickets repas, réservation des salles)
  • S’assurer de l’inscription des étudiants invités aux différents services de l’Ecole (BDS, BDA, bibliothèque, CRI), en lien avec les trinômes (tuteurs et binômes)
  • Gérer l’organisation du remboursement du transport
  • Orienter vers les permanences juridiques

Référents:

Pour l’année 2015-2016 : laetitia.basselier@ens.fr salin.frederic@gmail.com

Commission Accompagnement :

  • S’occuper du système de trinôme ( organisation, gestion des problèmes et des changements)
  • Gérer les tandems linguistiques ( bis)
  • Suivre l’avancée de l’orientation

Référents  de l’année 2015-2016, pour vous aider : chloe.kaczmarek@ens.fr; laetitia.basselier@ens.fr

Commission Fun

  • Collaborer avec les autres institutions du RESOME ( Réseau d’Etudes Supérieures pour l’Orientation des Migrant.e.s et des Exilé.e.s) afin de mutualiser les informations, les bons plans et les sorties
  • Organiser des activités culturelles en lien avec le BDA (une enveloppe budgétaire est prévue pour l’année 2016-2017)
  • Organiser des soirées, des repas, des séances de cinémas
  • Organiser la sortie de MigrENS, à la mer, à la montagne, dans de beaux endroits!

Pour vous aider : groupe fb “Activités culturelles PEI”; alisonbouffet@gmail.com

Commission du Trésor

  • S’assurer de la bonne tenue du budget de l’association MigrENS
  • Centraliser et actualiser les dépenses et les recettes
  • Chercher de nouveaux financements, en fonction des besoin

Référents 2015-2016: david.stoleru@ens.fr

Commission Communication

  • Produire des affiches, des évènements fb pour tout ce qu’organise MigrENS
  • S’assurer de la bonne communication interne de MigrENS
  • Tenir le répertoire de contacts de MigrENS
  • Gérer les relations aux médias
  • S’occuper du site www.pei.ens.fr et de la page facebook du PEI

Référents 2015-2016 : alisonbouffet@gmail.com; david.stoleru@ens.fr; salin.frederic@gmail.com

Commission Relations Extérieures

  • Participer à la coordination parisienne et nationale de la lutte pour le droit des migrant.e.s
  • S’investir dans le RESOME (Réseau Etudes Supérieures et Orientation des Migrant.e.s et des Exilé.e.s)
  • Gérer les relations avec les institutions publiques (OFII, OFPRA, Mairie de Paris, Ministère de l’Enseignement Supérieur), associatives et militantes

Référents 2015-2016 :  david.stoleru@ens.fr; alisonbouffet@gmail.com; salin.frederic@gmail.com; laetitia.basselier@ens.fr; goupe fb RESOME (groupe de travail)

Commission Réflexion

  • Organisation et animation du séminaire d’élèves sur les concepts de la Migration
  • Produire des textes, relayer des analyses qui peuvent nous faire avancer dans la pratique

Comment s’inscrire pour l’année prochaine?

Afin de vous inscrire dans les activités PEI pour l’année 2016 – 2017, merci de bien vouloir remplir le formulaire suivant: ICI

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *