L’association MIGRENS à l’Ecole Normale Supérieure

cropped-ens_ulm_cour_ernests_dsc001062.jpg

L’Association est née de la certitude que le développement des savoirs ne saurait retenir pour critère l’appartenance nationale, mais se construit à partir d’une communauté de désir et de projet qui dépasse toutes frontières. Nous considérons que la connaissance, l’activité culturelle et le partage linguistique sont nécessaires à la construction de relations humaines proprement égalitaires, par delà les affects de repli et de suspicion qui marquent le quotidien médiatique et politique en France et en Europe. Dès lors, nous tentons de rompre avec la logique asymétrique du don humanitaire, afin de construire une solidarité active et créative: créer des opportunités, des ouvertures, des rencontres, là où les logiques administratives et gestionnaires écrasent leur possibilité. Aussi refusons-nous de jouer le rôle d’adjuvant aux politiques de tri qui font le quotidien des personnes en trajectoire migratoire.

Par conséquent, l’Association, pour mettre en oeuvre son action, reconnait la priorité de l’état d’étudiant.e sur toutes les catégories arbitraires définies par le droit des étrangers et le discours étatique (« réfugié.e.s », « migrant.e.s », « sans-papiers ») ; cet état repose sur un principe déclaratif et universel; il définit un projet de vie, un désir de connaissance, dont la possibilité, l’accès et le développement doivent inconditionnellement être garantis. Les membres du Collectif s’engagent à défendre la reconnaissance de cet état sans discrimination de nationalité, de statut administratif ou de position sociale pour tous les réfugié.e.s, migrant.e.s, transnationa.le/ux et exilé.e.s désireu.ses/x de commencer, reprendre ou poursuivre leurs études supérieures.

En vertu de cette reconnaissance, nous déclarons défendre la nécessité de l’accès de tous les étudiant.e.s à la libre poursuite de leurs études et de leurs recherches, ainsi que la possibilité d’accéder aux conditions matérielles du progrès de leurs connaissances et se donne pour objectif de favoriser la création et le bon fonctionnement de programmes d’accueil dans les Universités et Ecoles françaises. Le Programme Etudiant Invité s’inscrit dans cette défense.

Plus largement, nous pensons que la compréhension des enjeux migratoires est le requisit de toute mobilisation. C’est pourquoi à notre action directe auprès des exilé.e.s, s’ajoutent le désir et l’effort d’une sensibilisation et d’une mise à disposition d’outils de réflexion.

Capture d’écran 2016-02-15 à 12.50.59